La Poule de Herve

Une exposition est un concours de beauté. Les sujets les plus beaux sont presque toujours des jeunes de l’année. 

On veille à placer les poules dans un parquet propre, pour éviter les souillures du plumage, et sans coq ! En effet, la présence du coq qui les féconde entraîne des plumes abîmées sur le dos ou la nuque. 

Pour les coqs, ils peuvent vivre ensemble à condition d’avoir grandi dans le même parquet, et surtout, de ne pas être en présence de poules. Il faut éviter la présence de souris qui s’attaquent volontiers aux panaches des coqs. Durant la nuit, elles rongent l’extrémité des plumes qu’elles emportent pour faire leur nid.

Bien sûr, les sujets sont nourris de manière optimale et éventuellement vitaminés (particulièrement au moment de la mue). 

Les plus beaux animaux sont toujours ceux qui ont la possibilité de sortir dans un parcours herbeux. Néanmoins, pour la variété cote de fer, le soleil décolore le plumage. Les sujets d’exposition seront donc idéalement maintenus à l’intérieur. 

Le jour de l’enlogement à l’exposition, les pattes sont soigneusement lavées. Le plumage est vérifié et si nécessaire, de l’eau savonneuse peut enlever les souillures. Un petit coup de sèche-cheveux est alors nécessaire pour remettre les plumes en place. Pour donner davantage d’éclat à la crête et aux barbillons, on peut les frotter avec un peu d’huile alimentaire, idem pour les pattes. Certains éleveurs mélangent du vinaigre à l’huile pour enlever les petites peaux mortes. 

Rappelons aussi que la participation à une exposition représente un stress pour les volailles. Il est vivement déconseillé d’exposer les sujets plusieurs we de suite. Un we par mois, semble être un maximum.