La Poule de Herve

  •  Conservation des œufs

 

Idéalement, on ne mettra en couveuse que des œufs âgés de maximum 15 jours. Plus les œufs sont vieux, plus la durée d’incubation va augmenter, tout comme la mortalité embryonnaire. Des œufs âgés de plus de trois semaines, n’ont pratiquement plus aucune chance d’éclosion.

 

Les œufs sont récoltés quotidiennement. Seuls les œufs propres seront conservés pour l’incubation. Un œuf qui serait lavé avant d’être incubé, se déshydraterait durant l’incubation.

Les œufs sont placés au frais, à l’horizontale ou, mieux encore, en oblique, la pointe vers le bas, et retournés deux fois par jour.

Idéalement, les œufs sont placés quelques heures à température ambiante avant d’être mis en couveuse, de manière à éviter les écarts de températures trop brusques.

 

Si vous devez transporter des œufs en voiture, vous devez impérativement les placer la pointe vers le bas. Ainsi, la chambre à air (située dans la partie arrondie) est en haut et la masse de l’œuf ne risque pas de la faire éclater, en cas de choc. Pensez aussi à laisser reposer les œufs une douzaine d’heures avant de les mettre en couveuse.

  • Couveuse

Il faut dans ce cas passer par l’achat d’une couveuse. Il existe des modèles de toutes les tailles et … de tous les prix ! Si vous êtes motivés par l’élevage, cela vaut la peine de faire les frais, une seule fois, d’un maître achat. Vous n’en serez que plus satisfait dans votre passion.

L’incubation dure 21 jours. La température de 37,8°C doit être maintenue constante, sous une humidité relative de 50%. Les œufs doivent être retournés deux fois par jour durant cette période.

Deux marques sortent du lot pour leur fiabilité :

MS Broedmachine http://www.broedmachine.nl en vente chez Ruddy Duck à Diepenbeek où vous pourrez voir les modèles exposés http://www.ruddyduck.be

Couveuse Heka http://www.heka-brutgeraete.de dont l’importateur est Jean-Claude Solheid à Malmédy http://solheidlocation.be L’avantage de passer par lui, c’est qu’il gère très bien le service après-vente, en cas de panne.

Avec ces marques, les couveuses sont semi-automatiques (vous devez retourner les œufs manuellement) ou automatiques. Dans ce dernier cas, la régulation des paramètres température et humidité relative sont gérés par la couveuse, de manière électronique. Le retournement des œufs se fait en continu.

 

  • Mirer les oeufs

Le mirage s’effectue efficacement avec un mire-œuf : www.hetvoederhuisje.be/32-schouwlampen-voor-kippen

L’intérêt, c’est de ne pas laisser en couveuse des œufs non fécondés qui pourraient pourrir et éclater dans la couveuse fin d’incubation.

On mire à 7 jours environ pour retirer les œufs non fécondés. On effectue idéalement un second mirage le 14ème jour pour retirer les œufs dont les embryons sont morts. Ainsi, seuls les œufs à éclore iront dans l’éclosoir.

 

  •  Eclosoir

L’éclosion peut se faire dans la couveuse. Les modèles de base des MS sont équipées d’un bac d’éclosion sous le panier à œufs. Si vous ne faites qu’une couvée à la fois, ce n’est pas un problème. Cependant, le duvet qui se détache des poussins, ainsi que leurs excréments, souillent toute la couveuse qu’il faut bien nettoyer avant la couvée suivante.

Si vous voulez élever de plus grandes quantités de poussins, avec parfois, plusieurs séries en parallèle, il vous faut un éclosoir. La couveuse reste parfaitement propre et seul l’éclosoir sera souillé.

En pratique, on place les œufs dans l’éclosoir 3 jours avant l’éclosion. L’humidité relative est réglée sur 60%, ce qui facilite la sortie du poussin.

Si vous avez des œufs de parents différents et que vous voulez assurer un suivi des lignées, il faut bien entendu un bac d’éclosion équipé de compartiments.

 

  • Eleveuse

Les poussins sortis de l’éclosoir sont placés dans une éleveuse. Un clapier, une caisse en bois, tout peut faire l’affaire, pourvu qu’il n’y ait pas de courants d’air. On trouve dans le commerce un matériel spécifique : une boîte de bonne dimension avec plafond chauffant et température réglable. C’est pratique, mais onéreux. Vous en trouverez sur le site de la marque Heka.

Sinon, vous pouvez utiliser une lampe chauffante ou un plateau chauffant sous lequel les poussins pourront se blottir : www.hetvoederhuisje.be/33-opfokmaterialen-voor-kippen

La première semaine, la température doit être de 35°C. Vous pouvez diminuer la température d’un degré après une semaine, puis régulièrement pour atteindre 18°C à six semaines. Si les poussins sont serrés et crient : ils ont froid. S’ils s’écartent du système de chauffage, c’est qu’ils ont trop chaud. A vous d’adapter.