La Poule de Herve

Si vous voulez gérer votre élevage, il convient de faire un suivi de la génétique. Le minimum est d’identifier les poussins issus de parquets (parquet = lot de poules avec un coq particulier) ou de couples différents, selon votre méthode d’élevage.

Il faut donc marquer les poussins à la sortie de l’éclosoir. De petits colliers « colson » peuvent convenir. On peut en trouver de plusieurs couleurs. On peut aussi baguer certains à droite, d’autres à gauche, pour multiplier les combinaisons possibles. Le danger du collier de ce type, c’est qu’il s’incarne dans la patte s’il n’est pas retiré à temps. Les déformations sont alors présentes à vie. Dans le pire des cas, l’infection peut entraîner la chute de la patte. Cela entraîne une souffrance animale bien inutile.

L’idéal, ce sont les anneaux de caoutchouc souple qui peuvent grandir avec la patte si on les oublie. Le site http://www.rings4wings.com/fr/products/wizard/e-z-elastic-ring vous permet de les commander. Pour un poussin de Herve, en grande race, prévoyez du 6 mm.

Une fois les poussins âgés d’une bonne quinzaine de jours, ils peuvent être identifiés avec une marque alaire qui porte un numéro. http://www.hetvoederhuisje.be/vleugelmerken-en-pluimveebrillen-voor-kippen/424-lisa-vleugelmerken-kuikens-50st.html.

Une fois les poussins arrivés à l’âge de deux mois, vous pouvez placer les bagues officielles définitives. N’oubliez pas de retirer les marques alaires qui pourraient vous occasionner un déclassement lors d’une exposition. Toute autre identification qu’une bague officielle entraîne un zéro !