La Poule de Herve

 

L’élevage des poules concerne le fait de les reproduire. On n’élève pas des poules si on n’a pas de coq et que l’on se contente de consommer les œufs. Et de racheter de nouvelles poulettes tous les deux ou trois ans.

L’élevage passe donc par l’achat d’un coq qui assurera la fécondation des poules, et de leurs œufs. Une fois le coq parmi les poules, vous pouvez considérer que trois jours plus tard, les œufs sont fécondés.

Pour information, vous pouvez consommer les œufs fécondés. Ils ne présentent visuellement et gustativement aucune différence avec les non fécondés. Un œuf fécondé contient simplement un embryon microscopique (invisible à l’œil nu) à la surface du jaune. Celui-ci ne démarrera sa croissance que s’il est mis en incubation.

L’intérêt de l’élevage, c’est que vous devenez autonome. Les poussins donneront des poulettes qui permettent de remplacer les poules trop âgées ; les coquelets fourniront une chair savoureuse comme vous n’en trouverez jamais dans le commerce.

Niveau parenté entre vos reproducteurs, un coq peut se reproduire avec ses filles si aucune tare n’est apparente. L’éleveur passe au-dessus de la comparaison anthropomorphique (L’éleveur sélectionneur utilise une consanguinité parfois très poussée en vue de fixer certains caractères). Pour la suite, il vaut toutefois mieux remplacer ou échanger votre coq contre un autre porteur de sang neuf (en réalité, de gènes nouveaux).